Une tasse de fraises par jour éloigne le médecin ?

Une équipe de chercheurs a présenté ses résultats aujourd'hui lors de la 256e réunion nationale et exposition de l'American Chemical Society (ACS) aux États-Unis, montrant apparemment queles fraises pourraient aider à réduire l'inflammation nocive du côlon. 

Les maladies inflammatoires de l'intestin (MII) sont un ensemble d'affections douloureuses qui peuvent provoquer de graves diarrhées et de la fatigue. Des modifications du régime alimentaire peuvent contribuer à atténuer les symptômes. Dans ce cas, une tasse pleine de fraises chaque jour pourrait aider à réduire le risque de MICI. 

"Les chercheurs ont découvert que la consommation alimentaire de fraises entières à une dose équivalente à seulement trois quarts de tasse de fraises par jour chez les humains supprimait de manière significative des symptômes tels que la perte de poids corporel et la diarrhée sanglante chez les souris atteintes de MICI". 

Plus d'informations sur Science Daily.